1. Accueil
  2. L’entreprise

La Maison Quintin

Vue de la terrasse La perle de Quehan

Un peu d’histoire

Installée depuis 3 générations sur la rive droite de la rivière de Crach en Bretagne Sud, la Maison Quintin produit des huitres creuses d’exception grâce à des méthodes traditionnelles modernisées.

L’élevage des huîtres chez les Quintin est une histoire passionnelle avec le produit, chaque génération a su développer l’entreprise, la moderniser, acquérir des parcelles pour optimiser chaque stade de croissance du produit et travailler sans compter avec une priorité absolue, produire la meilleure huitre bretonne.

Les Atouts de la Maison QUINTIN

La Maison QUINTIN est située dans un environnement idyllique pour produire des huitres haut de gamme. La localisation triangulaire entre la Riviere de Crach où est basée l’entreprise, le Golfe du Morbihan et la Baie de Quiberon offre un milieu d’élevage optimal. Le brassage marin de l’Atlantique couplé à des apports réguliers d’eau douce et un bon taux d’ensoleillement donne un espace aquatique nutritif idéal qui permet aux huitres de l’entreprise familiale de grossir aisément, fabriquant une belle coquille galbée, un excellent taux de chair et une saveur incomparable.

Ancrée dans la tradition et l’authenticité, la Maison Quintin vit avec son temps et n’oublie pas sa responsabilité sociale et environnementale.
Entreprise familiale et éthique, elle est attachée au bien-être de ses salariés sans qui rien ne serait possible depuis tant d’années. Outils à la pointe, matériel moderne, équipements de protection régulièrement renouvelé, formations sur l’hygiène et la qualité… tout est mis œuvre pour limiter son impact sur son environnement.
La nature et les hommes font battre le cœur de la Maison Quintin.

Jean François Quintin

Jeff Quintin

Breton né à Vannes en 1980, Jean-François Quintin, dit Jeff, a grandi sur les parcs à huîtres de ses parents ostréiculteurs à St Philibert.
Il vit une enfance iodée à jouer autour des bacs d’huîtres, à courir après les crabes aux abords du bateau de son père et à calibrer des huîtres avec la mythique « Tourangelle » dans le chantier familial.

Adolescent, il prête volontiers main forte à Michel, son père, pour les tâches les plus rudes tout en observant et apprenant le métier d’ostréiculteur. De 1995 à 1999 il part étudier au lycée maritime d’Etel où il perfectionne ses connaissances sur l’élevage des coquillages.

Il poursuit ses études avec un BTS technico-commercial agro-alimentaire et grande distribution qu’il obtient en 2001 puis passe tous les permis et brevets nécessaires aux cultures marines. Il intègre ensuite pleinement l’entreprise familiale aux cotés de ses parents et reprend la gérance en 2011 après leur départ en retraite.

C’est avec un regard neuf et une énergie débordante qu’il développe à tout vent la structure. Boutique, évènementiel, dégustation… La Perle de Quéhan devient progressivement la Maison Quintin et se spécialise dans l’affinage et la production d’huîtres d’exception grâce à un captage naturel dans le bassin d’Arcachon et à la modernisation des techniques d’élevage.

A 40 ans, Jeff, n’est jamais à court d’idée pour faire rayonner son métier et ses produits. Il n’hésite pas à parcourir le globe pour promouvoir l’ostréiculture française et s’inspirer des méthodes d’élevage du monde entier. C’est ainsi qu’il devient le premier ostréiculteur de la baie de Quiberon à mettre en place un parc intégralement dédié aux paniers australiens, technique d’élevage offrant un affinage exceptionnel à ses huîtres « Pompadour ».

Ancré dans sa région, il milite pour le respect environnemental du littoral breton et pour le bien-être au travail de son équipe. En 2020, il rénove entièrement les locaux dédiés aux employés puis dans la foulée en 2021, il investit dans l’agrandissement et la modernisation de ses bâtiments de production et d’expédition afin d’apporter le meilleur confort de travail tout en minimisant l’impact de son activité sur l’environnement.

Chaleureux et bienveillant, Jeff incarne l’ostréiculture 2.0 tout en veillant à pérenniser l’esprit familial de son entreprise, conscient que la nature et les hommes font battre le cœur de la Maison Quintin.

L’ancien chantier ostréicole - 1960
L’ancien chantier ostréicole – 1960
L’ancien chantier La Perle de Quehan
L’ancien chantier ostréicole – La baie de Quéhan – 1960
Menu