1. Accueil
  2. Nos conseils de dégustation

Nos conseils de dégustation

Conservation

Vérifier que les huîtres soient bien fermées et ne baillent pas. Elles doivent être lourdes quand on les prend en main, preuve qu’elles n’ont pas perdu d’eau et qu’elles sont bien vivantes. La brillance de la coquille est en général un signe de fraîcheur.
Près 3 ans minimum d’élevage sont nécessaires pour élever le produit d’exception qu’est l’huitre.
Comment les conserver dans les meilleures conditions ?
Si vous ne les consommez pas immédiatement après l’achat, il faut les conserver à plat, en bas de votre réfrigérateur ou dans une pièce froide en hiver (votre garage par exemple). La température idéale se situe entre 5 et 10°. Le must, un torchon humide sur le haut de la bourriche pour leurrer les huitres. Grâce à ces attentions particulières vous pourrez les garder une bonne semaine avant de les déguster.

Ouverture des huîtres

Tout commence par une bonne technique d’ouverture, à la bretonne «par derrière» comme dit Jeff !
Cela s’apprend avec un bon entrainement et l’équipement adéquat pour éviter les blessures :
– Un vrai couteau à huitre. Ne pas utiliser un autre type de couteau qui ne serait pas adapté et qui risquerait de provoquer un accident.
– Un torchon, une manique ou mieux, un gant pour protéger sa main.

Une fois ouverte, jetez la première eau pour éliminer les résidus de coquille et n’attendez pas trop longtemps pour les consommer ou les cuisiner.

Ouverture d'huitres
Recette huitres maison Quintin

Dégustation

Un vaste choix de préparation s’offre à vous. Crue, froide ou chaude, l’huitre fait partie de ces produits de la mer qui ne connaissent pas de limites pour associer et marier les saveurs.

L’huitre Crue : Longtemps envisagée comme la seule manière de les déguster, l’huitre nature s’adresse aux amateurs qui veulent connaitre tous les secrets de l’huitre en une seule bouchée. C’est la meilleure façon de découvrir les saveurs et ses subtilités.
En version twistée avec un tour de moulin à poivre, un filet de citron ou un bon vinaigre d’échalotes maison (sans en abuser pour ne pas casser la saveur iodée).

L’huitre Chaude : Si l’évocation des huitres gratinées fait bondir les puristes, Chez Quintin, on milite pour consommer l’huitre sous toutes ses formes. Beaucoup de grands chefs étoilés s’y sont prêtés car c’est une immense palette de saveurs à associer au gout iodé. On pense notamment au fameux « terre-mer » avec par exemple de l’andouille bretonne ! Nous vous donnons toutes nos recettes ici.

Nutrition

L’huître est un aliment complet, tonique, riche en protéines de qualité, abondant en vitamines et minéraux. Produit naturel et riche en nutriments essentiels, l’huître s’intègre parfaitement dans le cadre d’une alimentation équilibrée : seulement 70 calories pour 8 huîtres environ.

Elle contient :
– du fer et du magnésium excellents contre la fatigue et le manque de concentration,
– du potassium pour le bon fonctionnement cardiaque,
– du cuivre et du manganèse qui associés au fer contribuent à la régénération sanguine,
– du calcium indispensable à la formation des os et au bon fonctionnement des cellules, du sélénium qui ralentit de vieillissement des tissus artériels,
– du phosphore, du sodium et du fluor (qui limite l’apparition des caries) et de l’iode déficient dans l’alimentation.

Nutrition d'une huitre La Perle de Quehan

Nos recettes

Menu